www.aaehenri4.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Vendredi 6 Décembre 2013, 20h00

Concert de Musique de Chambre. Chapelle du Lycée

L’Association des Anciens Elèves du Lycée Henri IV de Paris soutient un concert de musique de chambre qui se tiendra dans la chapelle du Lycée le vendredi 6 décembre prochain à 20h00.

L’entrée est avec une participation libre et le programme ainsi que la présentation des musiciens sont en pièce jointe.

Pour des raisons de logistique la réservation est obligatoire.

Les demandes d’inscriptions seront reçues exclusivement par courriel, auprès du secrétaire général adjoint de l’Association, Stéphane Ceccaldi :   Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Programme

Félix Mendelssohn (1809-1847)

Trio pour piano, violon et violoncelle, op 49 en ré mineur

Allegro agitato

Andante con moto tranquillo

Scherzo leggiero e vivace

Finale Allegro assai appassionato

Créé en 1840 à Berlin avec Mendelssohn lui-même au piano, le trio op 49 a immédiatement conquis le milieu musical de l’époque et reste à ce jour le plus populaire de ses deux trios avec piano. Schumann écrivait alors dans la Neue Zeitschrift für Musik : « C’est le maître trio de notre époque […] qui réjouira nos petits-enfants et nos arrière-petits-enfants pendant de nombreuses années à venir ».

Si ce trio est construit selon un plan classique traditionnel de forme sonate, son atmosphère est indubitablement romantique. Cela ne provient pas seulement du choix de tonalités mineures, mais également de l’ampleur passionnée de l’expression musicale.

Le premier mouvement débute par un thème (au  violoncelle) large, mélodieux et mélancolique qui se développe par la suite avec une incroyable énergie.  Un second thème (majeur) apporte un bref instant de sérénité et de plénitude avant un développement dramatique et passionné qui nous ramène au premier thème.  Les deux motifs sont ensuite repris et s’entremêlent dans un jeu subtil de tonalités et de nuances.

Le deuxième mouvement est écrit comme une romance sans paroles, avec un fil mélodique continu construit comme un dialogue entre le piano et les cordes.  Ce chant plein de tendresse est interrompu par une partie centrale plus dramatique.

Le troisième mouvement ou « scherzo », est vif comme un éclair. Son caractère brillant est typique de l’écriture de Mendelssohn, nous entraînant dans une danse étourdissante pour finalement disparaître comme un lutin espiègle.

Le rondo final est également une danse, d’abord chuchotée au piano puis développée de manière dramatique et interrompue par quelques passages d’un lyrisme fougueux.

Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Trio pour piano, violon et violoncelle opus 70 en ré Majeur

« Trio des Esprits »

Le Trio avec piano no 5 en ré majeur, opus 70 no 1, de Ludwig van Beethoven, est un trio pour piano, violon et violoncelle qui fut composé entre 1807 et 1808 et dédié avec le n° 6 à la comtesse Maria von Erdödy, proche amie du compositeur. Son appellation courante de Trio des Esprits (Geister-Trio en allemand) lui fut donnée quand on découvrit que le thème utilisé par Beethoven dans le Largo était initialement destiné à une scène de sorcières dans l'opéra MacBeth que le compositeur projetait alors[].

Composé dix ans après le n° 4, le Trio des Esprits fut le contemporain exact de la Cinquième Symphonie et de la Symphonie Pastorale. Hoffmann le tenait en haute estime et en fit l'éloge dans l'Allgemeine Musikalische Zeitung en 1813[].expliquant que cette œuvre fournit la preuve que « Beethoven porte au fond de son âme l’esprit romantique de la musique », et ajoutant que cet op. 70 n°1 « est, en un langage sublime, l’expression d’une joie sereine venue d’un monde inconnu ».

Il comporte trois mouvements :

  1. Allegro vivace e con brio
  2. Largo assai ed espressivo
  3. Presto

TRIO DE LA BASTILLE

Les membres du Trio de la Bastille se sont rencontrés à l’automne 2012, avec l’envie de travailler un répertoire essentiellement romantique. De février à juin 2013, le trio de la Bastille aura eu l’occasion de se produire plusieurs fois en France mais également en Allemagne (Bayreuth). En janvier 2014, le trio jouera au château de Croissy sur Seine dans les Yvelines.

Frédérique Beaudonnet - piano

Frédérique commence le piano à l’âge de six ans. Elle participe à différents concours nationaux et internationaux organisés pour les jeunes pianistes (Claude Kahn, Les Clefs d’Or…) et obtient plusieurs premiers prix. À douze ans, elle entre dans la classe de piano d’Ephraïm Laor au Conservatoire national de musique d’Issy-les-Moulineaux, où elle perfectionne sa pratique et sa culture musicales.

Frédérique se produit régulièrement en concert, seule, en musique de chambre et en accompagnement d’orchestre, en France, en Italie, en Allemagne, en Argentine et en Israël. La musique du XIXe siècle constitue son répertoire de prédilection, avec un attachement tout particulier à Brahms, Beethoven, Schubert et Chopin.

Frédérique est également pédiatre.

Aline Besnier - violoncelle

Aline découvre le violoncelle à l'occasion d'un concert pédagogique à l'âge de six ans. Depuis l’obtention de ses premiers prix en violoncelle et musique de chambre au Conservatoire de Troyes, elle joue régulièrement avec divers ensembles professionnels notamment pour l'Orchestre symphonique de l'Aube. À Paris, elle se perfectionne dans la classe de Marie-Paule Milone au Conservatoire du Centre. Elle se consacre également à la musique de chambre avec l’ensemble MERAG, en résidence à Bourges. Ouverte à d’autres univers musicaux, elle enregistre récemment la partie violoncelle de l’album « Lancinante » (Autour d’Elle) et la musique du film « L'hôte » d'Alix de Maistre avec L'Ensemble Parisien. Elle enregistre aussi un EP avec le groupe de folk TYSRAN. Titulaire d’une Maîtrise de droit privé (Paris-Assas) et d’une Licence d’histoire de l’art (Paris  IV – Sorbonne), Aline a travaillé pendant presque 10 ans dans le domaine des ventes aux enchères. Aujourd’hui en reconversion professionnelle et en formation DUMI / DE, elle enseigne le violoncelle, la formation musicale et l’éveil musical dans le val d’Oise et au conservatoire de Villetaneuse (93).

Mine Krause - violon

Mine est née en 1981 à Bayreuth, en Allemagne. À l’âge de 16 ans, elle intègre le Conservatoire supérieur de Nuremberg, et étudie le violon auprès d’Annette Rosenberg et de Sabine Lier. Elle participe à de nombreux stages de perfectionnement (Jeunesses musicales du Luxembourg, Jeune Philharmonie de Munich...), et à des master class auprès d’Ulrike-Anima Mathé, le Vogler Quartett, Milana Chernyavska, Gertrude Rossbacher,  Markus Wolf et Frédérik Jongejans. En 2011, elle rejoint l’Orchestre EDF. Elle se produit également en duo. Ses goûts sont éclectiques, de la musique baroque au répertoire contemporain, en passant par le klezmer (entre autres avec la chanteuse Nizza Thobi).

Titulaire d’un doctorat en Littérature comparée, Mine travaille au sein du groupe Publicis, tout en poursuivant ses nombreuses activités musicales.